Moi

Mon chemin

 

Une enfance voyageuse, une imagination vagabonde, une attirance précoce pour les arts et l’artisanat et un chemin riche d’expériences professionnelles variées m’ont conduit à ce que je suis aujourd’hui : une créatrice textile et une tisserande, une tisseuse de fils.

Je me suis formée en tapisserie avec Sylvie Wujek (formée aux Gobelins), un stage à Aubusson a suivi, et en tissage avec Bruno Lesteven.

Marie-Claude Puybaret m’a formée en teintures naturelles et végétales.

J’ai découvert le tissage en volume auprès de Claude Marie Thibert Boutou,

Et mon chemin d’apprentissage reste infini…pour ma plus grande joie!

Mes sources d’inspiration

 

Mais ma plus grande source d’inspiration et mon Maître reste la Nature. Parce qu’elle est vivante, changeante et toujours belle, dans ses formes, ses textures, ses couleurs. Parce qu’elle est généreuse ! Une branche ramassée au cours de mes promenades, une pierre qui a retenu mon regard, des sculptures étranges échouées sur une plage…Je ne me lasse pas.

C’est pourquoi il est extrêmement important pour moi de la préserver et de la respecter. J’utilise le plus possible des matières naturelles comme le lin, l’ortie, le chanvre, le coton…et autant qu’il m’est possible, des teintures naturelles ou biodégradables.

En tant qu’être humain conscient, la créatrice textile en moi ne peut être que porteuse de valeurs simples, écologiques, éthiques et humaines, mais bien plus encore, porteuse de valeur respectant et préservant le vivant.

 

 

Tisseuse d’histoires

 

Tisser, c’est aller à la rencontre de tous ces univers et bien au-delà, et c’est le geste qui les relient, les lient, le geste de la main qui alchimise tous ces éléments pour créer une œuvre nouvelle.

 

C’est ainsi que je me sens, plus une alchimiste qu’une artiste ou même qu’une tisserande, bien plus une créatrice de la matière qu’une créatrice textile. Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles, mes créations tissées expriment l’intime et le lointain, ce que le cœur ressent, ce que l’œil voit et se que l’esprit transfigure.

C’est être une tisseuse d’histoires, les siennes et celles des autres, sur un chemin  de fils…